Les défenseurs des animaux volent au secours des chamois installés en Corrèze, après l'autorisation préfectorale de prélever jusqu'à trois de ces mammifères dans le département. Une association a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 55.000 signatures sur internet.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici