L’économiste Carine Milcent souligne, dans une tribune au « Monde », que, face à une gestion centralisée débordée, ce sont les initiatives locales qui ont organisé la gestion des patients et les interactions entre hôpitaux, médecine de ville et secteur privé.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici