La crainte d’une deuxième vague épidémique dans la capitale chinoise a poussé les autorités locales à prendre de nouvelles mesures de restriction alors que la vie avait repris un cours quasi normal.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici