Plus de 6 000 entreprises ont utilisé le dispositif « Objectif reprise », lancé il y a un mois et confié aux agences nationales et régionales pour l’amélioration des conditions de travail afin d’assister les petites structures dans le redémarrage de l’activité. Le dialogue social et le management étaient parfois sortis de leur radar, explique la journaliste du « Monde » Anne Rodier.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici