Le monde d’après, c’est un monde en vert, selon les 150 Français de la convention citoyenne sur le climat. Tirés au sort il y a dix mois, ils travaillent depuis sur une série de propositions. Explications.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici