La direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement a laissé passer de grossières erreurs dans le dossier déposé par la famille missionnaire de Notre Dame. L'administration en conclut que l'étude d'impact n'est pas nécessaire.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici