Elle soigne traditionnellement le paludisme… Mais l’« Artemisia annua » s’est invitée dans le débat sur la prise en charge du nouveau coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici