D’ici à trois ans, UPSA, Sanofi et Seqens devraient de nouveau fabriquer du paracétamol sur le sol français.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici