Hervé Chapron et Michel Monier, anciens dirigeants de l’Unédic et de Pôle emploi, doutent, dans une tribune au « Monde », de la soudaine conversion des entreprises à « l’intérêt général » à la faveur de la crise pandémique

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici