En Ethiopie ou en Somalie, les insectes ravageurs, qui se multiplient par vingt tous les trois mois, pourraient attaquer des dizaines de milliers d’hectares de champs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici