DISSENSUS. Emmanuel Macron avait évoqué la possibilité d’un référendum lors d’une rencontre avec les membres de la convention, en janvier. Indispensable pour la députée Paula Forteza, risqué pour l’avocat Arnaud Gossement.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici