La pandémie a surpris 400 000 navigants bloqués à terre ou sur leurs bateaux par les autorités portuaires. Quatre mois après le début de la crise sanitaire, la situation sociale et psychologique des plus fragiles est alarmante.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici