Sur la rive droite du bordelais, le « bio » ne fait plus peur. De plus en plus de vignerons se convertissent, et, bientôt, une certification environnementale dans le cahier des charges de l’appellation devrait voir le jour.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici