La militante suédoise pour le climat entrevoit des signes que l’on assiste à un « réveil », où « les gens commencent à trouver leur voix, de comprendre en quelque sorte qu’ils peuvent effectivement avoir un impact ».

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici