Les 150 citoyens mandatés pour proposer des mesures contre le réchauffement climatique ont aussi approuvé une taxe de 4% sur les dividendes distribués au-delà de 10 millions d’euros pour financer la transition écologique. Ils souhaitent la création d’une “haute autorité” chargée de faire respecter les “limites planétaires”.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici