Il y a bien une manifestation pro ours, ce samedi matin, dans la préfecture de l'Ariège après la décision du tribunal administratif de Toulouse de suspendre l'arrêté d'interdiction. La préfecture avait, jeudi, préféré l'interdire en raison de risques de troubles à l'ordre public.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici