Les 150 citoyens impliqués ont en revanche rejeté l’idée d’utiliser le référendum pour d’autres mesures. “Constitution, écocide, OK pour un référendum. Pour le reste, que le pouvoir prenne ses responsabilités”, a lancé un des participants, résumant les arguments avancés par la plupart des intervenants.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici