La Convention citoyenne pour le climat souhaite également soumettre à un référendum la création du crime d’écocide. En revanche, les 150 citoyens tirés au sort ont rejeté l’idée d’utiliser le référendum pour d’autres mesures spécifiques, comme la rénovation thermique obligatoire des bâtiments, la limitation de la publicité ou encore des mécanismes visant à réduire la place de la voiture individuelle. Ils en appellent au courage politique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici