La découverte de plus de 1 300 cas de contaminations à Gütersloh bouscule les partisans d’un déconfinement rapide, dont un potentiel successeur d’Angela Merkel.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici