Si le pays est sorti de l’ornière avec discipline et civisme, il redoute, plus que la crise sanitaire elle-même, la crise économique qui va en découler.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici