Editorial. L’exercice était périlleux. Mais la convention citoyenne sur le climat a respecté sa feuille de route et s’impose dans sa double dimension, démocratique et écologique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici