Editorial. L’exercice était périlleux. Mais la convention citoyenne sur le climat a respecté sa feuille de route et s’impose dans sa double dimension, démocratique et écologique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici