L’abandon des vols intérieur courts fait partie des conditions pour le sauvetage d’Air France. Le gouvernement ne veut pas que d’autres compagnies s’installent sur ces trajets.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici