“Il faut sans doute un climat démocratique apaisé, ce qui n’est pas tout à fait le cas aujourd’hui”, a estimé l’ancien Premier ministre.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici