Timothy Litzenburg, qui avait fait défendu avec succès le jardinier Dewayne Johnson contre le géant de l’agrochimie Monsanto, et Daniel Kincheloe ont reconnu avoir menacé une entreprise de pesticides de poursuites judiciaires si elle ne leur versait pas 200 millions de dollars.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici