Alors que, de ce côté-ci de l’Atlantique, les 150 citoyens de la Convention pour le climat ont remis leurs propositions, Corine Lesnes, correspondante du « Monde » à San Francisco, raconte dans sa chronique comment l’Académie des arts et des sciences, créée par les Pères fondateurs, essaie de s’attaquer aux plaies de la démocratie américaine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici