En plus de la mobilisation des Etats et de l’Union européenne, celle de grands mécènes est nécessaire pour affronter les défis tant sanitaires que liés au réchauffement climatique, souligne un collectif de 76 scientifiques européens dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici