Un juge fédéral californien a annulé lundi 22 juin une ordonnance qui obligeait Monsanto, racheté par Bayer, à prévenir des risques de cancer sur les étiquettes de ses produits au glyphosate.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici