Un juge fédéral californien a annulé lundi 22 juin une ordonnance qui obligeait Monsanto, racheté par Bayer, à prévenir des risques de cancer sur les étiquettes de ses produits au glyphosate.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici