Rien que sur la première année de « remboursement », les 1 300 milliards des ces emprunts rapporteront le modique bénéfice d’environ 6,5 milliards d’euros aux banques, comme le souligne un analyste pour le journal Les Échos. Et ce n’est pas fini.

Cet article Triste record : la Banque centrale européenne va prêter 1 300 milliards d’euros aux banques à des taux négatifs est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici