La fermeture des établissements scolaires dans de nombreux pays à cause du Covid-19 a montré ce que pourrait être un monde sans école. Audrey Azoulay, la directrice générale de l’Unesco, et Sahle-Work Zewde, la présidente éthiopienne, appellent dans une tribune au « Monde » à repenser les fondamentaux de l’éducation.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici