L’ASPAS signale que les pièges à mâchoire non sélectifs sont responsables de beaucoup de blessures souvent très graves d’animaux domestiques, et beaucoup d’espèces protégées au passage. L’ASPAS dénonce depuis des années ces pièges non sélectifs et barbares, et demande l’interdiction définitive de leur utilisation. Parmi tous les pièges autorisés en France, certains sont conçus pour tuer les animaux. Théoriquement destinés aux espèces classées « nuisibles», ils éliminent avec la même radicalité des espèces protégées et des animaux domestiques.

Cet article Quand la chasse piège et tue les chats et des espèces protégées est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici