Les plaignants estiment que le pesticide à base de glyphosate de Monsanto est à l’origine de leur cancer. Pour autant, le géant de la chimie ne reconnaît aucune faute.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici