Il est urgent de donner à la nature une place politique et de revoir le financement d’un modèle agronomique européen à bout de souffle, affirme Gilles Luneau, spécialiste du monde agricole, dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici