Cette aide, sous forme de prêts, vient s’ajouter aux 7 milliards d’euros mis sur la table par la France au début de mai pour permettre à la compagnie française d’affronter la crise liée au coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici