La capitale, New Delhi, prévoit d’atteindre à elle seule 500 000 cas d’ici à la fin de juillet, et elle a réquisitionné des wagons, des hôtels et des salles des fêtes pour désengorger ses hôpitaux.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici