Au-delà de la question de la souveraineté alimentaire, la crise liée à l’épidémie du Covid-19 place l’enjeu de la durabilité au cœur de nouvelles politiques agricoles volontaristes qui ciblent les productions plus saines et plus écologiques, estime, dans une tribune au « Monde », un collectif de quatre chercheurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici