Pierre Chasseray, le délégué général de 40 millions d’automobilistes, se réjouit du report du débat par Emmanuel Macron sur l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes mais est moins satisfait des restrictions de circulation envisagées.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici