Au lendemain de la vague verte des municipales, le chef de l’Etat s’est dit « favorable » à la réécriture de l’article 1 de la Constitution, en y intégrant les notions de biodiversité et d’environnement. Pas si simple…

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici