Le député des Alpes-Maritimes aurait été choisi par LR pour « mordre le mollet du gouvernement ». Mais lors des auditions, à l’Assemblée nationale, il se montre soucieux de ne pas se laisser enfermer dans l’image du cogneur.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici