Le député des Alpes-Maritimes aurait été choisi par LR pour « mordre le mollet du gouvernement ». Mais lors des auditions, à l’Assemblée nationale, il se montre soucieux de ne pas se laisser enfermer dans l’image du cogneur.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici