Le village champignon de Fessenheim subsistera-t-il sans son bassin d’emploi et les millions d’euros d’impôts locaux et taxe professionnelle versés durant quarante-deux ans par EDF ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici