Les usines du groupe international Roullier ont rejeté jusqu’à quatorze fois les doses autorisées d’ammoniac en novembre 2019. Redoutant un problème de santé publique, riverains et associations ont attaqué en justice.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici