L’avionneur veut « redimensionner son activité dans l’aviation commerciale », en raison de la crise sanitaire, et n’exclut aucun licenciement sec.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici