En France, la centrale nucléaire de Fessenheim ferme. Mais en Espagne c’est la moitié des centrales à charbon qui va être arrêtée, pour se mettre en accord avec la réglementation européenne, mais aussi sous la pression des ONG

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici