Le président français a validé, le lundi 29 juin, la quasi-totalité des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Au sortir des municipales, marquées par le triomphe des écologistes, Emmanuel Macron “verdit” sa politique à deux ans de la fin de son mandat, note la presse étrangère.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici