Le président français a validé, le lundi 29 juin, la quasi-totalité des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Au sortir des municipales, marquées par le triomphe des écologistes, Emmanuel Macron “verdit” sa politique à deux ans de la fin de son mandat, note la presse étrangère.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici