Avec un cadastre défaillant, une population qui explose et un secteur immobilier peu contrôlé, la capitale sénégalaise se noie sous le béton.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici