Mahmoud Zureik, épidémiologiste, estime dans une tribune au « Monde » que, face à la pandémie mondiale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a failli à sa mission et que la coopération internationale a également été rendue impossible par l’affrontement entre grandes puissances.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici