Conviés au ministère, Uber Eats, Deliveroo, Frichti, Sushi Shop etc. ont jusqu’à octobre pour élaborer une stratégie afin de « sortir du tout jetable ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici