Le plus vieux réacteur nucléaire français a été débranché mardi 30 juin. C’était une manne économique et financière pour toute une zone d’Alsace qui aurait néanmoins des atouts pour rebondir, notamment grâce à la coopération franco-allemande, estime ce grand quotidien d’outre-Rhin.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici